Imprimer
Commentaires
Projet Sols Vivants

Un indicateur global de la santé du sol via le projet Sols Vivants

Publié le 21/12/2020 - 10:45

L’indicateur proposé par le projet Sols vivants veut prendre en compte l’ensemble des propriétés physiques, chimiques et biologiques d’un sol.

Le 5 décembre 2020, Bastien Sachet, directeur de la fondation Earthworm à l’initiative du projet Sols vivants, a profité de la journée mondiale des sols pour annoncer la création d’un indicateur de mesure de la santé des sols agricoles : "La qualité d’un sol étant la résultante combinée de ses propriétés physiques, chimiques et biologiques, l’indicateur de la santé des sols cherche à agréger l’évaluation de ces trois paramètres. Il vise également à obtenir un indicateur de résultat simple et peu coûteux. Cet indicateur combine, des paramètres comme le taux de matière organique, l’argile, un test de la structure du sol, la valeur du pH. Au final, un score A, B, C, D, E, F est obtenu pour chaque parcelle qui donne une idée de l’état de santé du sol. Un même agriculteur peut avoir des parcelles A et d’autres D ou E. Cet indicateur permet d’aider à la décision pour commencer à améliorer la conduite du sol. À cela, nous greffons un modèle de calcul du stock de carbone."

Ce nouvel indicateur, dont nous attendons d’en savoir plus, a été co-créé avec des scientifiques, des praticiens et des agriculteurs (Pascal Boivin, chercheur à l’Hepia de Genève ; Annie Duparque, agronome chez AgroTransfert-RT ; Matthieu Archambeaud, directeur d’Icosystème ; et Paul Robert, gérant de Novaltis Terra) réunis dans un comité avec pour objectif de combiner à la fois rigueur scientifique et pratique terrain.

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders