Imprimer
Commentaires
Lupin

Le gentleman lupin recrute des producteurs

Publié le 15/11/2021 - 11:02

Le lupin blanc est la principale espèce cultivée en France et la seule à proposer des variétés de printemps et d’hiver. Crédit photo : Cérience

Il peut être bleu, blanc ou jaune et fleurir d’une couleur encore différente. Le lupin a de quoi surprendre par sa diversité même si l’espèce principale en France reste le lupin blanc, dont la filière attend avec impatience de nouveaux producteurs.

En Europe, "la culture de lupin prend un essor important aux Pays-Bas et en Allemagne, note Christian Maignan, responsable développement au sein du semencier Cérience. Les surfaces se développent dans les plaines orientales allemandes, notamment autour de Berlin. C’est une culture dynamique, dont nous pensons qu’elle prendra de l’ampleur, du fait essentiellement de sa richesse en matière azotée totale (MAT), la plus concentrée de toutes les légumineuses à graines cultivées à ce jour. De fait, le travail variétal sur la culture se poursuit, même s’il reste marginal par rapport aux cultures majeures."

En France, la culture reste cantonnée à quelques régions de production se résumant aux zones de chalandises des coopératives Terrena et Noriap. Or, les industriels sont friands et demandeurs de ce produit.

Les marchés du lupin porteurs

Le marché du lupin se compose de deux débouchés principaux. Le premier est celui de la nutrition animale, naturellement, par la richesse en MAT de ses graines. Le second est à destination de la consommation humaine.

"L’utilisation la plus connue du grand public est la graine décortiquée de lupin accompagnant les autres gâteaux apéritifs, explique Stéphane Lépine, expert des cultures et des filières protéagineux au sein du groupe coopératif Terrena. Mais ce premier débouché ne représente pas la majorité des volumes écoulés. Le lupin trouve principalement sa place comme ingrédient dans les préparations alimentaires (pâtisserie, dessert, boulangerie, traiteur végétale, baby food, etc.). Il peut remplacer le jaune d’œuf et ainsi s’y substituer dans les préparations véganes, celles à destination des personnes allergiques aux œufs, voire au gluten. Il peut aussi trouver un intérêt dans les compositions cosmétiques. Une forte demande est exprimée sur tous ces marchés et nous sommes donc en recherches de surfaces de lupin blanc tous les ans auprès de nos producteurs historiques et de nouveaux."

Cultivar Leaders n°116 - novembre-décembre 2021

 

Retrouver l'intégralité du dossier technique dédié Lupin dans Cultivar de novembre-décembre 2021

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders