Imprimer
Commentaires
Colza

Broyer le colza pour faire face aux dégâts de larves d’altises est une fausse bonne idée

Publié le 29/09/2022 - 09:20

Inspiré de travaux anglo-saxons, Terres Inovia a mis en place des essais en 2021 et 2022 pour évaluer la défoliation des colzas d’hiver afin de limiter les infestations et dégâts de larves d’altise sous un climat océanique altéré et semi-continental. Objectif: réduire le nombre de larves par plante détruisant les feuilles qui les hébergent.

La technique atteint son objectif premier avec un taux de réduction du nombre de larves compris entre 30 et 50% en région Grand Est en 2022, selon la date de la défoliation et la dynamique d’infestation larvaire. Ceci n’est cependant qu’une restitution partielle des résultats. La baisse du nombre de larves ne se traduit pas forcément par une diminution des dégâts qui leur sont imputés ni par un gain de rendement. De plus, elle impacte aussi d’autres pans de la physiologie de la culture, questionnant sur l’intérêt technique de la pratique.

Enfin, la pratique augmente le coût de l’itinéraire technique de la culture, qui n’est pas forcément compensé par des bénéfices probants. Terres Inovia détaille les différents résultats sur son site Internet. Le même type de questionnement peut également se poser autour du pâturage des colzas à l’automne par une troupe ovine ou un troupeau de bovins.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders