Imprimer
Commentaires
Protection des plantes

Be Api valide l’intérêt de la modulation des fongicides

Publié le 18/03/2021 - 14:19

L'hétérogénéité du potentiel de sol est le. premier facteur de modulation des fongicide avec la biomasse et la pression maladie. Crédit : Be Api

Maintenant que la modulation intraparcellaire de la fertilisation se démocratise – à son rythme certes, mais elle se déploie sur le terrain tout comme celle des doses de semis – les acteurs du marché de la modulation intraparcellaire s’attaquent aux autres intrants : les produits de protection des plantes.

Be Api affirme avoir piloté "plusieurs essais sur blé durant les trois dernières campagnes au sein de coopératives du réseau pour entériner les règles de décision applicables à la modulation des fongicides de synthèse. Ils démontrent que la nuisibilité des maladies fongiques au sein d’une parcelle se différencie selon trois critères : l’hétérogénéité du potentiel de production lié au sol qui reste le facteur prépondérant, de la biomasse de la culture et de la pression maladie."

Selon Be Api, "la modulation des fongicides entraîne, dans les essais, une économie de 0,25 à 0,75 IFT en terres légères à faibles potentiels et de 0 à 0,5 IFT dans les sols profonds à forts potentiels. Ce qui représente plus de 30 euros/ha d’économies, et des gains de rendement de plus de 50 euros/ha".

La nouvelle solution de modulation intraparcellaire qui se nomme Be Api Protection visant les fongicides sur blé, est aujourd’hui opérationnelle sur une majorité du territoire couvert par le réseau.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders