Imprimer
Commentaires
Ravageurs

Vigilance sur les limaces pour les lupins d’hiver

Publié le 03/09/2021 - 14:43

Après l'été pluvieux, attention aux limaces pour les cultures de lupin.

Vous êtes encore peu nombreux à cultiver le lupin d’hiver, mais l’heure a sonné pour les semis. Les plus précoces sont préconisés à partir du 10 septembre. L’objectif à atteindre, un bon développement de la plante pour affronter l’hiver. L’institut Terres Inovia attire l’attention sur le risque limaces, après cet été doux et humide. L’institut précise qu’avec la mouche des semis, la limace est l’un des ravageurs les plus préjudiciables pour la culture. En effet, elle semble se régaler "des cotylédons, des jeunes feuilles, mais aussi des racines qu’elles peuvent mordre, ce qui rend la plante plus sensible aux aléas de l’hiver à venir".

La préconisation de l’institut consiste à surveiller les ravageurs dès le semis (par la méthode de piégeage éventuellement ) et à ne pas hésiter à intervenir en cas de présence importante.

Outre ce rappel, Terres Inovia indique que pour donner toutes ses chances à la culture, il faut soigner les conditions d’implantation. Parmi les critères importants, le choix de la parcelle (saine, pH à tendance acide) et le travail du sol pour prévenir aussi le risque mouches de semis (bonne gestion des pailles du précédent, privilégier les conditions ressuyées pour le semis).

Un rappel aussi concernant l’inoculum. Contrairement au pois ou à la féverole, le rhizobium spécifique au lupin n’est pas toujours naturellement présent dans le sol. Donc pour les premières parcelles semées, il est recommandé d’inoculer la parcelle afin que la plante soit autonome vis-à-vis de l’azote.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders