Imprimer
Commentaires
Campagne 2021

Une année catastrophique pour les apiculteurs, le colza à la rescousse

Publié le 26/08/2021 - 12:10

Une année catastrophique pour les apiculteurs, le colza à la rescousse.


La saison apicole va bientôt se terminer, mais c’est déjà "l’annus horribilis" pour la filière. Dans un communiqué publié ce 25 août 2021, le Réseau biodiversité pour les abeilles estime que la production de miel en 2021 en France devrait se situer entre 20 et 30 % d’une année normale, soit un volume par ruche d’environ 7 à 8 kg.

La météo capricieuse n’aura pas épargné les ruches. "Après un hiver doux, le développement des ruches a été précoce. Mais le retour brutal du froid au printemps a interrompu la disponibilité d’une ressource satisfaisante en pollen et en nectar et conduit les colonies à puiser dans leurs réserves en freinant leur développement", peut-on lire dans le communiqué. D’autre part, des phénomènes d’essaimages massifs ont pu être observés sur l’ensemble des bassins de production (la reine quitte la ruche avec une partie des abeilles pour former une nouvelle colonie, NDLR).

Ensuite la période estivale, avec des conditions météorologiques désastreuses (précipitations et faiblesse des températures), n’a pas permis une floraison optimale pour faire de bonnes miellées. Le réseau résume l’année 2021 en ces termes : "2021 restera dans les annales avec une production marginale, à peine le tiers de la production habituelle moyenne." Il précise aussi que certains apiculteurs ont dû se résoudre à nourrir leurs ruches.

La mortalité hivernale constitue un risque supplémentaire, toujours à cause de ces conditions météorologiques adverses. Le développement des parasites comme le Varroa et le Nosema ceranae risque de provoquer beaucoup de mortalité au sein de colonies peu développées et mal nourries.

 

Le colza à la rescousse

 

Les professionnels du secteur alertent aussi sur le fait que la baisse des surfaces de colza constitue un risque majeur : "La floraison du colza apporte pollen et nectar en début de saison et permet aux colonies de se développer pour être parfaitement productives sur les autres cultures d’été (tournesol, lavande, luzerne..)". Ils demandent que les producteurs puissent avoir accès aux solutions de protection contre les ravageurs du colza, afin qu’ils puissent augmenter leurs surfaces de colza au plus vite.

"Nous en appelons au Gouvernement pour débloquer un plan d’aide en urgence pour les apiculteurs. L’aide directe à travers la MAEC pollinisation doit s’appliquer partout et pour tous les apiculteurs. Un plan de soutien au colza est également urgent pour soutenir la filière et assurer aux abeilles un meilleur début de saison", conclut Philippe Lecompte, président du Réseau biodiversité pour les abeilles.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders