Imprimer
Commentaires
Agriculture bas carbone

OleoZE, pour gagner jusqu’à 40 euros de plus par tonne de colza

Publié le 17/09/2020 - 11:18

OleoZE, pour gagner jusqu’à 40 euros de plus par tonne de colza. © Opticaltech/Adobe Stock

Quelques mois après son lancement officiel, Saipol a dévoilé les tenants et les aboutissants de sa solution OleoZE. De quoi parle-t-on ? Il s’agit d’une plateforme de vente de graines de colza et tournesol en ligne. Mais pas n’importe quelles graines… Des graines produites durablement.

Romain Lebas, responsable durabilité et approvisionnement bas carbone pour Saipol, rappelle que la demande de biodiesel est sur une tendance haussière, de plus la réglementation concernant les mandats d’incorporation exige des matières premières à faible empreinte carbone. Pour répondre à cette demande croissante d’énergies nouvelles à haute réduction de gaz à effet de serre, Saipol a mis en place OleoZE. « Avec cette solution, Saipol trace et quantifie les réductions réelles de GES des exploitations agricoles et rémunère les agriculteurs en amont pour les inciter à poursuivre leurs efforts », explique Christophe Beaunoir, directeur général de Saipol.

Un bonus qui peut se chiffrer à 40 euros/t

Cette solution s’adresse à tous les agriculteurs producteurs de colza et de tournesol qui commercialisent soit en direct, soit par le biais de leur OS engagé dans la démarche. L’agriculteur doit tout simplement détailler ses pratiques comme l'absence de labour, le semis direct, la présence d’intercultures dans la rotation, le type d’amendements… Une simulation du bonus GES lié aux pratiques lui est alors proposée, le vendeur a ensuite la possibilité de contractualiser sa vente. Depuis février 2020, 10000 tonnes ont ainsi été contractualisées. « L’objectif est porté à 300000 tonnes d’ici 2023, précise Christophe Beaunoir, soit 7 à 8% de ce que transforme Saipol. Mais la moitié du colza récolté en France est éligible. Fort de ces quelques mois d’expérience, certains bonus ont atteint 40 euros la tonne de grains, la solution OleoZE apporte enfin de la valeur aux pratiques durables des agriculteurs. »

Dans les faits, les marchés restent connectés aux marchés traditionnels, et le bonus GES est connecté au marché de l’énergie, son prix étant mis à jour toutes les semaines. L’agriculteur signe une autodéclaration et doit fournir un certain nombre de documents qui attestent de ses pratiques vertueuses, « mais OleoZE n’impose pas un cahier des charges », précisent les responsables.

À l’heure où la production de colza est en déclin en France, Saipol entend redonner de l’avenir et surtout de la valeur à ces cultures essentielles à la production de biocarburants à faible empreinte carbone mais aussi à la production de protéines dont l’Europe est fortement déficitaire.

Pour rappel, Saipol est une filiale du groupe Avril, et leader européen de la transformation des graines oléagineuses (colza et tournesol).

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders