Imprimer
Commentaires
Betteraves à sucre

Marc Fesneau favorable à une troisième année de dérogation pour les néonicotinoïdes

Publié le 12/12/2022 - 11:05

entretien Marc Fesneau Franck Sanders_crédit CGB

Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, s’est prononcé en faveur d’une nouvelle dérogation des néonicotinoïdes en traitement de semences pour la campagne 2023-2024.

Suite à la crise sanitaire de 2020 liée à la jaunisse de la betterave, le plan de soutien à la filière prévoyait une dérogation à l’usage des néonicotinoïdes pour une durée de trois ans, renouvelable chaque année.

En marge de l’assemblée générale du syndicat des betteraviers français (CGB) le 9 décembre 2022, Franck Sanders, président du CGB, et Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, se sont entretenus. À cette occasion, le ministre Marc Fesneau a souligné l’importance de la filière betteravière comme contributrice à la souveraineté alimentaire et énergétique nationale et européenne. Il a fait aussi de cette filière un exemple d’organisation historique tant à l’amont qu’à l’aval.

Le plan national de soutien à la filière mis en œuvre en 2020 a notamment, selon lui, permis de soutenir les producteurs dans un contexte de crises économique, sanitaire et climatique sans précédent: "Les indemnisations, à hauteur de 60 millions d’euros, ont permis d’amoindrir les chocs et de faire en sorte de maintenir un maximum de producteurs dans le système", a indiqué le ministre. Il a aussi insisté sur la procédure de dérogation aux néonicotinoïdes permise par ce plan de soutien pour une durée de trois ans: "Jespère qu’elle sera reconduite en 2023 et je pense qu’elle sera utile pour lutter efficacement contre la jaunisse."

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders