Imprimer
Commentaires
Systèmes de culture

Les cultures associées au service des systèmes agricoles et alimentaires de demain

Publié le 23/01/2023 - 15:32

Au travers du projet européen IntercropValuES, le Cirad ambitionne d’exploiter les avantages des cultures associées pour concevoir des systèmes de culture plus efficients.

Scientifiquement reconnue comme l’une des solutions agroécologiques, la technique ancestrale des cultures associées a été majoritairement abandonnée en Europe depuis l’avènement des engrais au profit de cultures monospécifiques. Diversifier, grâce aux cultures associées, est considéré comme coûteux et contraignant car l’ensemble des acteurs des filières s’organise autour de procédés standardisés pour produire, transformer et commercialiser ces cultures monospécifiques.

Pour lever les barrières à l’adoption des cultures associées, le Cirad, l’organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes, vient de lancer IntercropValuES, un projet de recherche-action qui rassemble 27 organisations de 14 pays. Financé à hauteur de 7,4 millions d’euros par l’Union européenne, il va expérimenter différentes innovations en Europe, en Afrique et en Chine.

Innover avec 13 études de cas

Au travers de 13 études de cas abordant des thématiques comme la productivité, la rentabilité ou encore la durabilité, IntercropValuES réunit des acteurs académiques, groupes d’agriculteurs et entreprises autour d’objectifs partagés et d’une démarche de co-innovation ambitieuse.

En couvrant un large éventail de situations – filières courtes et longues, agriculture biologique et conventionnelle… – les équipes ambitionnent de développer des méthodes de production et des technologies de transformation et de valorisation des produits commercialisables.

Un grand potentiel de dissémination

Les résultats du projet seront ensuite diffusés auprès des différents usagers : agriculteurs, conseillers agricoles, entreprises de transformation, machinerie, distributeurs, citoyens, scientifiques, ou autorités politiques. Un premier niveau de partage des résultats sera celui de la communauté scientifique. Au niveau local, la diffusion à l’ensemble des acteurs du développement agricole se fera par le biais de démonstrations sur des parcelles agricoles modèles, de formations ou encore d'événements spécifiques. Enfin, grâce à un travail de plaidoyer auprès des décideurs nationaux et européens, les équipes scientifiques espèrent contribuer à réorienter les réglementations et les subventions en faveur des cultures associées.

Lire l’article dans son intégralité 

Source : Cirad - Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders