Imprimer
Commentaires
Fertilisation

Le réglage des épandeurs centrifuges à mutualiser

Publié le 26/11/2021 - 10:16

La mutualisation des moyens de caractérisation des produits épandables augmenterait significativement le nombre de produits référencés dans les tableaux de réglages de chaque modèle. Crédit photo : Pixel6TM

Les 15e rencontres de la fertilisation raisonnée et de l’analyse étaient l’occasion pour l’Inrae d’appeler les constructeurs de matériels agricoles et les fabricants d’engrais à la mutualisation des moyens pour créer des tableaux de réglage exhaustifs pour les agriculteurs.

Si la dose appliquée par les épandeurs centrifuges au champ est très proche de la dose cible après étalonnage, la principale difficulté est d’identifier le bon réglage en fonction du produit appliqué. Bien que les constructeurs de matériels agricoles s’efforcent de proposer les abaques les plus exhaustifs possible, il leur est difficile de l’être totalement compte tenu du nombre de références de produits épandables présents sur le marché.

De plus, Emmanuel Piron, ingénieur en agriculture et environnement au sein de l'Inrae, estime à l’occasion des 15e rencontres de la fertilisation raisonnée et de l’analyse "qu’il faut compter entre 1 et 5 tonnes de matière pour chaque gamme de produit et chaque modèle d’épandeurs centrifuges, afin d’établir un tableau de réglage précis par des essais au banc. La quantité nécessaire est réduite à quelques kilogrammes par produits si les tableaux de réglage sont construits par modélisation… Avec le risque d’une moindre précision, cependant".

Une carte d’identité pour chaque produit épandable

Si le principe d’établissement des tableaux de réglage est relativement simple (essais au banc, puis analyse et édition des tableaux), la multiplicité des configurations d’épandeurs d’un côté et du nombre de formulations d’engrais de l’autre rend la méthode totalement inutilisable pour envisager un quasi-systématisme d’édition.

D’où l’idée de mutualiser la connaissance des produits à épandre. L’Inrae propose à dessein "d’éditer, grâce notamment à son épandeur étalon situé dans son centre de Montoldre, la carte d’identité de l’ensemble des produits qui lui seront proposés pour caractérisation par les fabricants. Ainsi, une signature de chaque produit sera établie et diffusée aux constructeurs d’épandeurs centrifuges pour qu'ils puissent améliorer les réglages de leurs matériels", détaille Emmanuel Piron. En effet, les caractéristiques d’un produit, c’est-à-dire sa granulométrie, sa masse volumique et la morphologie de ses granulés, influencent la nappe d’épandage qui en résulte. Nappe d’épandage qui peut être ajustée par les réglages de l’épandeur centrifuge.

Cette mutualisation serait d’autant plus intéressante pour les produits de fertilisation, dont les volumes commercialisés sont faibles. Ce sont les premiers à pâtir de l’absence de tableaux de réglage.

Des réglages au champ encore facilités

Si cet appel à la mutualisation n’en est qu’à ses débuts, l’Inrae avance déjà qu’elle permettrait des économies non négligeables en temps pour les différents acteurs, ainsi que des économies de produits. Pour ces derniers, cela reviendrait à fournir un big bag de produit à l’unité de l’Inrae de Montoldre pour le fabricant. D’autant que les essais déjà menés sur la caractérisation des produits par l’unité de Montoldre montrent des erreurs très faibles par rapport à l’optimum de réglages. Ce qui permettrait donc assez facilement à l’avenir de proposer des tableaux de réglage exhaustifs aux agriculteurs, quels que soient le matériel et les produits utilisés.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders