Imprimer
Commentaires
Légumes transformés

Huit mesures pour sauvegarder la filière des légumes de conserve et surgelés

Publié le 13/06/2022 - 17:03

L’Unilet alerte les pouvoirs publics et les responsables politiques sur l’équilibre économique de la filière. Crédit: nfrPictures/Adobe Stock

L’Unilet, l’interprofession qui rassemble les organisations de producteurs de légumes et les industriels, alerte les pouvoirs publics et les responsables politiques sur l’équilibre économique de la filière. "Le fonctionnement exemplaire de la filière est en grave danger. Son équilibre économique se dégrade depuis une dizaine d’années face à un processus de déconstruction de valeur: alors que la qualité n’a jamais faibli, l’inflation augmente beaucoup plus vite que les prix des légumes en conserve et surgelés, avec une déflation pouvant atteindre jusqu’à 25%." Par ailleurs, l’interprofession indique que la filière fait face à un contexte de fragilisation sans précédent de ses moyens de production: "Avec la disparition des solutions de protection des cultures, 99% des usages sont aujourd’hui menacés." Enfin, elle alerte sur les impacts croissants du dérèglement climatique et sur la hausse vertigineuse des coûts de production. Pour s'adresser aux pouvoirs publics et responsables politiques, l’Unilet publie un manifeste de huit mesures pour permettre de relever l’ensemble des défis:

  • assumer un discours propice à la création de valeur, indispensable à la pérennité de la filière française;
  • valoriser la contribution essentielle des légumes à l’équilibre alimentaire des Français et pour la transition vers une assiette décarbonée;
  • favoriser l’accessibilité et la disponibilité des légumes à tous les Français;
  • renforcer l’attractivité de la filière pour assurer sa pérennité;
  • accélérer l’innovation pour soutenir la transition agroécologique;
  • construire une politique de l’eau pour faire face au changement climatique;
  • protéger les cultures avec des moyens identiques pour tous les pays membres de l’UE;
  • simplifier et accélérer les procédures administratives, adapter la réglementation du droit du travail aux besoins d’agilité et de flexibilité de la filière.

Chacune de ces mesures est détaillée dans le manifeste. Pour rappel, la filière légumes de conserve et surgelés représente 4.500 producteurs pour un CA de 250 millions d’euros. Les légumes transformés représentent un tiers des surfaces de légumes produits en France. La filière pèse pour plus d’un milliard d’euros de CA.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders