Imprimer
Commentaires
Santé du sol

Greenback : une agence pour apprécier la santé des sols agricoles

Publié le 30/06/2020 - 16:47

Greenback : une agence pour apprécier la santé des sols agricoles. © Yuttana Studio/Adobe Stock

Nous connaissons Standard & Poors ou encore Moodys, qui attribuent aux entreprises ou aux États une notation financière de A à C. C’est exactement l’ambition de Greenback, mais pour noter l’état de santé du sol. « L’état de santé d’un sol est le révélateur des pratiques qu’il subit, autrement dit, il s’agit d’appréhender l’impact des pratiques agricoles sur la santé écologique des sols », résume Quentin Sannié, le fondateur de l’agence. Ainsi, une note de A signifie que l’état est jugé bon, une note B « à surveiller » et enfin C sera l’équivalent de mauvais. Les différents indices retenus sont les suivants : la biodiversité (quantification et qualification de la biodiversité microbienne) ; l’indice carbone (le stock de carbone est-il suffisant, équilibré, disponible ? ; la parcelle stocke-t-elle du carbone ?) et l’intégrité (pollution et érosion). Quentin Sannié précise que cet outil pourra suivre la dynamique dans le temps pour apprécier la réalité des changements de pratiques. Mais aussi qu’il s’agit d’un outil universel, que l’on soit à Des Moines dans l’Iowa (États-Unis) ou à Troyes dans l’Aube…

Et sur quelles sources de données se référera-t-on ? « Ce seront des échantillonnages pour faire des analyses physico-chimiques, de la quantification d’ADN, des mesures de carbone… couplés à des données satellitaires », indique le fondateur de Greenback qui ajoute : « Le monde agricole fait des efforts, on développe des nouvelles méthodes mais nous n’avons pas d’outils de mesure opposables, on suppose, mais on ne mesure pas. Prenons l’exemple de l’agriculture biologique, on suppose qu’elle a un impact positif sur l’environnement, mais quelle est la réalité de cet impact, qu’est-ce qui nous permet d’affirmer qu’elle garantit un sol en bonne santé ? »

Prendre soin des sols agricoles et faire bouger les lignes

Quentin Sannié précise que Greenback a d’ores et déjà engagé des partenariats internationaux scientifiques et techniques (Inrae, USDA, l’Université de Washington (Seattle)…). Le pilote est en phase de développement avec des acteurs agricoles, industriels, financiers et politiques. Pour notre entrepreneur, il s’agit d’aider les entreprises à faire du sourcing par exemple. « Je pense aux entreprises de l’agroalimentaire, aux coopératives, il est important de porter à leur connaissance le fait qu’elles se sourcent sur des sols de bonne qualité ou pas. C’est aussi leur permettre d’accompagner les agriculteurs vers des pratiques plus vertueuses. L’agriculteur ne peut pas assumer tout seul la transition. » Mais pour aller plus loin, c’est aussi un gage pour lutter contre l’artificialisation des terres agricoles, parce qu’on redonne une meilleure valeur intrinsèque aux sols, cette notation peut venir récompenser le travail de toute une vie. Cela permettrait d’infléchir des politiques publiques pour la préservation de sols « en bonne santé ».

Mais quelle mouche a donc piqué Quentin Sannié, jusqu’alors à la tête d’une entreprise d’enceintes connectées haut de gamme Devialet, pour se lancer dans un tel projet ?  « Je suis passionné par le vivant. On dit que la musique soigne les âmes, je pense que s’occuper du vivant c’est aussi donner une forme d’attention à chacun. Le sol est un écosystème, il est le support de notre alimentation et in fine de notre santé. Je suis un entrepreneur désireux de faire bouger les lignes, la préservation de l’état des sols doit être appréhendée dans les chaînes de décision ». Il reconnaît aussi appréhender les choses avec beaucoup d’humilité. « J’ai envie d’aider, jusqu’à présent on pouvait dire je ne sais pas, désormais on ne peut plus faire la politique de l’autruche, il faut avancer et réfléchir tous ensemble. »

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders