Imprimer
Commentaires
Investissements

France 2030 : 2 milliards d’euros fléchés vers l'agriculture

Publié le 13/10/2021 - 09:02

Ce mardi 12 octobre 2021, le Président Emmanuel Macron a précisé les détails du plan « France 2030 »

Ce mardi 12 octobre 2021, le Président Emmanuel Macron a précisé les détails du plan « France 2030 », un plan censé préciser les grands investissements du pays pour les 10 prochaines années. L’agriculture devrait pouvoir profiter de ces investissements à travers 3 axes, le numérique, la robotique et la génétique, pour une enveloppe de 2 milliards d’euros. L’Union française des Semenciers (UFS) a indiqué dans la foulée de ces annonces qu’il s’agissait d’une avancée majeure. Claude Tabel, son président, a précisé : "L’UFS salue les annonces du Président de la République ce jour dans le cadre de la présentation de France 2030. L’investissement significatif de 2 milliards d’euros, prévu notamment pour soutenir et développer l’innovation génétique, est une avancée positive. Cela permettra aux semenciers d’être au rendez-vous des nombreux défis à relever pour contribuer à un système alimentaire plus durable dans le contexte du changement climatique. Les entreprises semencières continueront d’investir pour proposer aux agriculteurs des plantes adaptées aux défis des transitions de production. Sans recherche et innovation, nous perdrons notre capacité d'adaptation."

Du côté de la Coopération Agricole, on se félicite aussi de ces annonces.

 "La Coopération Agricole se félicite de la place centrale réservée à l’agriculture et à l’alimentation dans le cadre du plan « France 2030 », a déclaré Dominique Chargé, président de la Coopération agricole. Nous tenons également à saluer le fait que le président de la République ait pris en compte l’ensemble des défis auxquels la chaîne alimentaire doit répondre : l’adaptation au changement climatique, la préservation de l’environnement, ou encore la croissance démographique, tout en assurant la compétitivité de nos entreprises et de nos filières. Pour répondre à l’ensemble de ces enjeux, les capacités d’investissement des entreprises doivent être restaurées ! L’annonce des 2 milliards d’euros d’investissement dans les innovations du numérique, de la robotique et de la génétique que nous appelions de nos vœux, est une très bonne nouvelle. Cependant, au-delà d’innover, il faudra pouvoir expérimenter, déployer et accompagner le changement de pratiques au plus proche des agriculteurs, jusqu’au cœur de nos filières et de nos métiers."

Le nucléaire fait aussi partie des secteurs "élus": "Il s’agit de faire émerger des petits réacteurs nucléaires innovants et meilleurs en gestion des déchets […], notre chance, c’est notre modèle historique […], il faut réinvestir pour être à la pointe de l’innovation de rupture dans ce secteur", a indiqué le Président de la République. D’autres secteurs bénéficieront de ce plan d’investissement pour un total de 30 milliards, celui de l’hydrogène, des semis-conductibles, des batteries électriques et le secteur spatial. Désormais, il s’agira de savoir par qui et comment seront mis en œuvre ces plans d’investissements. Cependant, ils seront inscrits dans le projet de loi de finances 2022.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders