Imprimer
Commentaires
Vie du sol

Entendez-vous la petite musique jouée par le sol ?

Publié le 18/12/2020 - 11:00

Les vers de terre, comme tous les autres organismes du sol, émettent des bruits en se déplaçant, en se nourrissant et en communicant.

Et si le son émis par le sol pouvait être un jour un outil de diagnostic de la biodiversité de ce dernier ? C’est une partie des motivations du projet Suisse Sounding Soil… qui donne par la même occasion une voix au sol.

Avez-vous déjà écouté le chant des vers de terre ? Et pourtant, leur voix porte vers qui veut bien les écouter comme tous les autres habitants du sol d’ailleurs. Le projet Suisse Sounding Soil, à la fois scientifique et artistique, qui étudie l’acoustique des écosystèmes du sol, s’en est fait une spécialité.

Dans un premier temps, l’Institute for Computer Music and Sound Technology ICST de l’université des arts de Zurich (ZHdK) a mis au point des capteurs spéciaux et adapté les appareils d’enregistrement existants. Ceux-ci permettent désormais d’écouter le sol. "Pratiquement chaque organisme produit des ondes sonores acoustiques, par exemple en communiquant ou par ses mouvements, peut-on lire sur le site Internet du projet. Nous pouvons donc entendre ce que fait un organisme. Avec Sounding Soil, nous ramenons les bruissements du sol à la surface, nous donnons vie à la vie et aux processus souterrains. Nous renforçons ainsi la prise de conscience de cet écosystème complexe et si important."

Des sons différents selon le milieu

Les enregistrements réalisés en 2017 et 2018 ont été couplés à des prélèvements de terre. "Les premiers résultats montrent que les sons varient selon l’utilisation du sol, est-il décrit. Plus la biodiversité est grande, plus les sonorités sont complexes. Nous avons pu constater des différences très nettes. Les terres agricoles exploitées de manière traditionnelle sont plus silencieuses et montrent moins de bruits différents qu’une prairie biologique. Dans les sols forestiers aussi c’est un peu plus calme, car il fait en général plus frais et les organismes du sol sont moins actifs que dans une prairie ensoleillée."

De nombreux autres échantillons ont été "prélevés" en 2019 et 2020. Leur analyse devrait permettre, d’ici fin 2021, d’évaluer si "les enquêtes acoustiques permettent de mesurer facilement et rapidement l’activité des organismes vivants et la biodiversité des sols." Auquel cas, ces enregistrements pourraient servir d’outils de surveillance des sols à l’avenir. Dans ce projet de recherche, des indices acoustiques sont mis en œuvre pour tenter de mesurer acoustiquement la diversité en espèces d’un milieu.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders