Imprimer
Commentaires
Réglementation

Des alternatives efficaces pour s’adapter à la nouvelle réglementation sur le métaldéhyde

Publié le 08/07/2022 - 09:40

 

Depuis le 1er octobre 2021, les produits a base de métaldéhyde sont soumis à la réglementation associée aux CMR2. Il a donc un classement toxique pour la reproduction de catégorie 2. Il faut préciser que cette réglementation ne concerne que les solutions qui contiennent une concentration supérieure ou égale à 3% de métaldéhyde.

Ce nouveau classement implique de nouvelles contraintes techniques et économiques pour l’agriculteur, paiement de la RDP (taxe de redevance pollution diffuse) contraintes de stockage… D’autre part, certains agriculteurs font le choix d’utiliser les anti-limaces en localisé ou l’apportent en mélange avec la semence. Cet usage là peut aussi être contraint par ce nouveau classement du métaldéhyde avec certains traitements de semences.

Donc pour répondre à ces enjeux, les entreprises apportent sur le marché des produits alternatifs performants. Alternatifs parce qu’ils associent deux matières actives permettant ainsi de diminuer la proportion de métaldéhyde dans les solutions permettant de s’exonérer des exigences liées à ce classement.

« Le marché des anti-limaces bénéficie aussi de produits de bioncontrôle à base de phosphate ferrique, avec une efficacité comparable aux produits conventionnels. Ce sont des solutions non classées, sans IFT et qui répondent aux cahiers des charges HVE et Agriculture Biologique », explique Pierre Olçomendy, chef marché anti-limace pour la société De Sangosse.

On estime qu’un peu plus de 25% des surfaces protégées contre les limaces le sont avec du phosphate ferrique. Ces solutions font parties intégrantes du contrat de solutions dont l’objectif est d’agir sur l’ensemble des leviers qui permettent de réduire l’utilisation et l’impact des produits phytosanitaires.

« L’épandage de granulés anti-limaces alternatifs sur la base d’une appréciation du risque et combiné avec des moyens agronomiques, constitue une option efficace et durable tout en s’exonérant des contraintes liées à la réglementation sur le métaldéhyde », résume Pierre Olçomendy.

Pour aller plus loin, téléchargez gratuitement le livre blanc dédié à la lutte anti-limace

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders