Imprimer
Commentaires
Méthanisation

Biomasse agricole, des disponibilités insuffisantes pour atteindre les objectifs

Publié le 02/09/2021 - 10:04

Biomasse agricole, des disponibilités insuffisantes pour atteindre les objectifs.

La filière méthanisation s’est développée en France il y a une vingtaine d’années. On comptait en 2010 une trentaine d’unités de type cogénération (production de chaleur et d’électricité à partir du biogaz). En 2020, on en dénombre plus de 1 000 sur le territoire. Son caractère renouvelable et son potentiel de stockage de carbone dans les sols font de la biomasse agricole une ressource loin d’être négligeable pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris pour la transition écologique.

Une note de France Stratégie parue en juillet 2021 à l’intention du Premier ministre met en évidence que les ressources actuelles et les potentiels à venir sont insuffisants pour atteindre les objectifs. Dans cette note, on peut lire en effet que "la SNBC, stratégie nationale bas-carbone, estime un potentiel de production de biomasse agricole proche de 250 TWh (térawattheures)".  France Stratégie, de son côté, fait les calculs : "La biomasse agricole actuellement mobilisée pour les usages énergétiques (méthanisation et biocarburants) représente près de 40 TWh. En tenant compte des disponibilités additionnelles des gisements existants, (effluents d’élevage, résidus de cultures ou surplus d’herbes), le potentiel pourrait en théorie atteindre les 120 TWh". Un chiffre bien loin des objectifs fixés.

L’institution France Stratégie, qui, pour rappel, contribue à l’action publique par ses analyses et ses propositions, préconise une "évolution globale du système agricole afin de permettre d’augmenter les disponibilités additionnelles en biomasse", mais en soulignant aussi que cette évolution ne doit pas nuire à la fertilité des sols, à la biodiversité tout en précisant : "La biomasse agricole est une ressource multifonctionnelle dont l’utilisation doit être raisonnée du fait de ses effets potentiels sur l’environnement et des compétitions d’usages liées."

Selon les hypothèses faites par France Stratégie, la mobilisation de la biomasse agricole dans le but d’atteindre la neutralité carbone est possible, mais pas dans des proportions insuffisantes pour atteindre les objectifs fixés par la SNBC. "Une mobilisation accrue implique de développer une stratégie agricole de long terme, intégrant une vision transversale des défis connexes. Par conséquent, l’atteinte des objectifs fixés nécessiterait la mobilisation des autres gisements de biomasse, notamment forestiers", conclut la note.

Pour aller plus loin, téléchargez la note ici

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders