Imprimer
Commentaires
Epoxiconazole

73% des agriculteurs savent qu’il est interdit en mélange

Publié le 21/09/2015 - 09:34

epoxiconazole.svg_.png

Le classement toxicologique de l’époxiconazole a changé il y a quelques mois, pour devenir H360. BASF Agro, qui commercialise des produits basés sur cette molécule, a voulu savoir si les agriculteurs avaient bien assimilé les conséquences de ce changement.

Ainsi, une enquête a été réalisée en juin auprès de 400 agriculteurs, après la période d’application du produit. Ils étaient alors 73 % à savoir que les produits à base d’époxiconazole sont interdits en mélange, et 8 % seulement savaient que les agriculteurs employeurs sont obligés de réaliser une analyse risques/bénéfices pour substituer ou non ces spécialités. "C’est peu mais cela correspond à peu près à la part d’agriculteurs qui emploient des salariés chargés de la manipulation de produits", relativise Jérôme Tournier, responsable du pôle céréales de BASF Agro, qui estime que "ces chiffres sont satisfaisants pour une première année, et qu’il convient de poursuivre la communication". De plus, seuls 35 % des agriculteurs ne savaient pas que la molécule possédait une nouvelle phrase de risque.

Les agriculteurs interrogés ont été informés de ces changements réglementaires à 61 % par la distribution agricole, à 24 % par la presse spécialisée, et à 11 et 12 % par les Ceta-GDA et les chambres d’agriculture. Notons que seuls 4 % des agriculteurs indiquent avoir obtenu ces informations par les firmes phyto.

À noter qu’un mélange a été autorisé pour l’époxyconazole, au cours de l’année 2015, et devrait donc être disponible au champ pour la prochaine campagne. Il s’agit d’Osiris Win (époxiconazole + metconazole) + Pyros EW (prochloraze), comme fongicides céréales T1 sur septorioses et rouilles. 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders