Imprimer
Commentaires
Pommes de terre

McCain bichonne ses producteurs français

Publié le 12/01/2022 - 10:25

McCain bichonne ses producteurs français avec une revalorisation conséquente des contrats annuels et pluriannuels. Credit Pixel6tm

"Pour continuer à être leader sur son marché, McCain doit avant tout assurer la qualité et la sécurité de son approvisionnement. Cela passe par une relation privilégiée et de proximité avec l’ensemble de nos agriculteurs, souligne Erwin Pardon, président de McCain Europe. L’accord trouvé avec le Gappi et nos agriculteurs vient récompenser nos partenaires les plus fidèles et nous permettra d’assurer d’une part les objectifs de croissance de McCain et d’autre part l’avenir de la filière pommes de terre."

Les deux partenaires viennent en effet d’annoncer un accord avec de nouvelles bases de contractualisation pour les agriculteurs sur la saison 2022-2023. Celui-ci prévoit une augmentation moyenne de 20% des prix de contrat, compte tenu notamment de ce contexte de forte inflation et d’augmentation du coût de production pour les agriculteurs. "En allant au-delà de la simple couverture de la hausse des coûts de production, McCain entend réaffirmer son intention de soutenir ses partenaires dans la durée", précise le communiqué de presse.

Avantage aux plus fidèles

En France, McCain peut compter sur près de 800 agriculteurs en Hauts-de-France et dans le Grand Est. Parmi eux, plus de 80% travaillent avec l’entreprise depuis plus de 10 ans, et 70% des agriculteurs livrent exclusivement à McCain. Pour les récompenser, l’entreprise canadienne a décidé, pour cette saison, de rétablir la prime d’exclusivité.

Aussi, les agriculteurs engagés dans la durée verront une revalorisation des contrats pluriannuels déjà signés avec une nouvelle méthode de calcul intégrant l’évolution du coût de production, comme pour le contrat annuel, et une valorisation complémentaire à la tonne.

Un engagement vers l’agriculture de régénération

Suite à ses annonces de juin 2021, l'entreprise propose un contrat dédié à l’agriculture de régénération. "Dans ce cadre, les agriculteurs s’appuieront sur la mise en place de pratiques spécifiques (usage des couverts végétaux, rotation longue des cultures, recours à un outil d’aide à la décision, etc.). Ils bénéficieront, par le biais de ce nouveau contrat, d’un engagement de long terme de 6 ans (contre 3 ans pour les contrats pluriannuels classiques), ainsi que d’une prime de revalorisation."

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders