Imprimer
Commentaires
Moisson 2021

Premier bilan de la récolte 2021 dans la Marne

Publié le 07/09/2021 - 16:40

Dans la Marne, comme dans beaucoup de départements, les tendances du marché devrait combler les défauts de la moisson.

Alors que la Foire de Châlons-en-Champagne reprend ses droits, FDSEA Conseil, AS Entreprise et la chambre d’agriculture de la Marne ont présenté un premier bilan de la moisson 2021 pour le département. Rémi Vanhaesbroucke, responsable marché agricultures au sein de la chambre d’agriculture de la Marne, a présenté les résultats techniques : "À peine la moitié des parcelles d’orge d’hiver affiche un calibrage supérieur à 90 %, la norme de commercialisation." Une problématique de qualité se posera pour la filière, mais le rendement est lui plutôt au rendez-vous avec une moyenne de 85,3 q/ha. "Nous observons moins d’accidents de culture que la campagne précédente. D’ailleurs, plus de 45 % des parcelles affichent un rendement compris entre 80 et 90 q/ha."

Le calibrage fait défaut en orges

L’orge de printemps va également donner du fil à retordre à la filière. Seulement 10 % des parcelles échantillonnées voient leur calibrage dépasser 90 %. "Il s’agit du fait marquant majeur de cette récolte", estime Rémi Vanhaesbroucke. En effet, le taux de protéines compris en moyenne entre 10,5 et 10,9 % est dans les clous et le rendement moyen atteint 75,2 q/ha.

En blé, l’échantillonnage fait état d’une baisse de rendement de l’ordre de 10 q/ha par rapport à la campagne précédente. Toutefois, les premiers chiffres placent la moyenne de rendement de 85,6 q/ha sur la droite de régression des rendements pluriannuels. Du fait de cet effet de "concentration", le taux de protéines des grains est satisfaisant alors que le poids spécifique est lui un peu plus faible que les années précédentes avec une moyenne de 76,4 kg/hl. "Si le rendement et la qualité des blés marnais ne sont pas exceptionnels cette année, l’évolution du marché compensera amplement le différentiel", note Olivier Josselin, responsable filières et références au sein de FDSEA Conseil.

Des pommes de terre prometteuses

Dans le département, le colza s’avère décevant avec une moyenne de rendement de l’ordre de 30 q/ha. "La moyenne pourrait être encore plus basse si l’on considère dans l’échantillon les surfaces semées à l’été dernier et retournées en cours de campagne, souligne le responsable marché agricultures de la chambre d’agriculture de la Marne. Les symptômes d’une culture qui subit de véritables difficultés."

La culture de la pomme de terre s’en sort quant à elle plutôt bien malgré la pression maladie qui règne. "Les prévisions de rendement sont correctes et le mildiou a été très bien géré, contrairement à ce qui peut se passer en viticulture, poursuit Rémi Vanhaesbroucke. Cela étant dit, nous observons des taches de mildiou sur les tiges et ne savons pas encore si la maladie a atteint les tubercules. Auquel cas, il faudra être vigilant durant la conservation de la récolte."

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders