Imprimer
Commentaires
Conditions de culture

Comment repérer les dégâts liés au gel sur céréales à paille

Publié le 28/04/2021 - 11:18

Comment repérer les dégâts liés au gel sur céréales à paille

Dans une communication datée du 21 avril 2021, Arvalis-Institut du végétal donne quelques éléments et préconisations pour pouvoir observer les dégâts éventuels des périodes de gel sur les céréales à paille. L’institut rappelle que la quasi-totalité des blés sur les 2/3 nord du pays était au stade 2 nœuds lors des épisodes de gelées, ce qui correspond à un épi < à 2 cm. À ce stade, les structures sont turgescentes et potentiellement sensibles au gel. Les cellules sont alors détruites, l’épi perd son aspect brillant et il se nécrose. Ces observations sont facilement réalisables au champ, mais il est recommandé de prélever au moins 5 plantes par zone et d’observer le maître brin et 1 à 2 tiges principales.

En effet, l’institut rappelle que le maître brin est plus précoce que les talles, donc potentiellement plus sensible et susceptible d’être plus touché. Les talles qui, dans des circonstances normales, auraient régressé peuvent en partie compenser, cependant les conditions particulièrement sèches de ce printemps sont à considérer. Le stress hydrique peut amener d’autres symptômes mais aussi des carences azotées.

Arvalis indique que si plus de 40 % des maîtres brins sont détruits par le gel, un apport d’azote peut être conseillé, dans le respect, bien sûr, de la réglementation.

Pour les cultures plus avancées (sud de la France), au stade DFE (dernière feuille étalée), les températures très basses peuvent affecter la méiose pollinique et entraîner une stérilité du pollen. Concrètement, on observera au moment de la floraison des "fleurs qui baillent" et l’absence de grains.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders