Imprimer
Commentaires

Les marchés agricoles décrochent mais restent fermes

Publié le 03/05/2022 - 09:35

Désormais les cotations à considérer à Paris et Chicago concernent les nouvelles récoltes. En ce début du mois de mai, on observe un décrochage après les fortes hausses de ces dernières semaines, mais le contexte international soutient la fermeté. Le colza nouvelle récolte a connu une forte baisse sur les marchés. A Paris, il terminait la journée à 814 euros/t. Une baisse qui pourrait être justifiée par les discussions en Allemagne sur la baisse du niveau d’incorporation des matières premières agricoles dans les carburants. En effet, les ministres de l’agriculture et de l’environnement souhaitent que les productions agricoles soient consacrées à l’alimentation humaine en priorité.

Du côté de Chicago, l’arrivée des pluies a eu pour effet de détendre les marchés. Toutefois, ces pluies ne devraient pas permettre de combler le retard concernant les chantiers de semis de maïs et soja.

Autre élément de détente sur les marchés, la production de blé en Chine qui pourrait s’avérer meilleure que prévue. En effet, le début du cycle des cultures a été largement pénalisé par les excès d’eau, mais les observations satellitaires, et notamment les mesures de NDVI montrent à date un bon potentiel pour les cultures.  

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders