Imprimer
Commentaires
Blé dur

La pénurie de blé dur menace l’industrie des pâtes alimentaires

Publié le 17/08/2021 - 10:06

 

La pénurie de blé dur menace l'industrie des pâtes alimentaires. © Amixstudio/Adobe Stock

Une récolte insuffisante en Europe et une sécheresse exceptionnelle au Canada vont engendrer inévitablement une pénurie de blé dur à l’échelle mondiale.

Dans un communiqué publié le 16 août, le syndicat des fabricants de pâtes (Sifpaf) et le comité français de la semoulerie (CFSI), alertent sur la situation : « Le dérèglement climatique met en danger le marché des pâtes alimentaires : des pluies beaucoup trop abondantes en Europe et une sécheresse sans précédent au Canada conduisent à une pénurie de blé dur, seule matière première des pâtes alimentaires, et à une flambée historique des prix mondiaux. »

Concernant la production française, les services de la statistique du ministère prévoient une production nationale à 1,6 million de tonnes, en hausse de 22% par rapport à 2020 mais en retrait de 6% par rapport à la moyenne nationale. Si la moyenne des rendements est relativement satisfaisante, la qualité suscite des interrogations. « Le marché est durement affecté par les pluies particulièrement abondantes pendant la floraison et durant la moisson, réduisant fortement le potentiel utilisable de blé dur français pour faire des pâtes alimentaires », précisent les deux syndicats.

Autre élément de conjoncture, la sécheresse exceptionnelle qui a sévi au Canada, premier producteur et exportateur mondial. La récolte devrait être inférieure à 4,2 millions de tonnes, en retrait de 32% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Par ailleurs, le niveau des stocks est historiquement bas. Enfin, à l’échelle européenne, la récolte est estimée à 7,3 millions de tonnes pour des besoins évalués à 9,5 millions de tonnes.

Dans ce contexte, le Sifpaf et le CFSI rappellent que les cotations du blé dur par FranceAgriMer ont été suspendues et que le prix mondial de référence a subi une augmentation historique de plus de 30% en quelques semaines.

L’industrie des pâtes alimentaires française demande donc expressément aux pouvoirs publics de mettre en place un plan d’urgence pour leur permettre, en ligne avec les États généraux de l’alimentation, d’assurer un plan d’approvisionnement en blé français et de pouvoir répercuter la hausse des prix dans les prix de vente.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders