Imprimer
Commentaires
Sécheresse

Les cultures dérobées comptabilisées en tant que surfaces d’intérêt écologique

Publié le 17/09/2020 - 11:32

Les cultures dérobées comptabilisées en tant que surfaces d’intérêt écologique. © Johan Larson/Adobe Stock

Compte tenu de l’aggravation de la sécheresse, le ministère de l’Agriculture prend de nouvelles mesures pour venir en aide aux agriculteurs. Ce jeudi 17 septembre 2020, Julien Denormandie autorise la possibilité pour les cultures dérobées d’être comptabilisées en tant que surfaces d’intérêt écologiques (SIE), y compris lorsque ces cultures connaissent des problèmes de levée.

Ainsi le communiqué du ministère précise : « L'absence de précipitation et la sécheresse des sols constatée sur une partie importante de la France pendant la première moitié du mois de septembre compromettent en effet la levée des cultures dérobées, avec des levées hétérogènes voire une absence de levée. Ces cultures dérobées peuvent être valorisées en tant que surface d'intérêt écologique (SIE) dans le cadre du paiement vert à condition d'être présentes pendant 8 semaines à compter d'une date définie au niveau départemental. »

Les exploitants concernés devront signaler à leur direction départementale des territoires le problème de levée des cultures dérobées semées et demander à bénéficier d’une dérogation pour cas de force majeure. Cette dérogation permet de maintenir le caractère SIE de la culture, y compris en cas de contrôle sur place où la présence d’un semis pourra toutefois être vérifiée.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders