Imprimer
Commentaires

Les marchés agricoles se replient en l'absence de nouvel élément

Publié le 07/01/2022 - 09:17

Après la forte hausse du tout début d’année, le colza sur le marché européen a marqué le pas et l’échéance février est repassée sous la barre des 800 euros/t, il s’affichait néanmoins à la clôture à 796,75 euros/t et à 744,25 euros/t (échéance mai 2022). Concernant les contrats de blé à Chicago, ils ont enregistré un plus bas en 2 mois sur fond de faible activité à l’export. Euronext a surfé sur la même vague. Désormais, les investisseurs seront attentifs aux politiques monétaires envisagées de part et d’autre de l’Atlantique par les Banques centrales. Les choix politiques qui seront pris quant aux taux directeurs auront des conséquences sur la compétitivité des monnaies et seront de nature à peser sur les marchés à la hausse ou à la baisse. Sur le continent sud-américain, il est fait écho de pluies éparses mais pour l’heure pas de nature à rassurer les analystes quant aux conséquences de la sécheresse sur la production de maïs et de soja.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders