Imprimer
Commentaires

L’Égypte, gourmande en blé en ce début de campagne.

Publié le 18/09/2020 - 09:08

Début septembre, l’Égypte avait déjà acheté un peu plus de 2,8 millions de tonnes de blé sur les marchés, contre 2,6 Mt l’an passé à la même date, selon les données de FranceAgriMer. Selon le ministre de l’Approvisionnement du pays, l’Égypte anticipe et souhaite augmenter ses stocks stratégiques en raison de la pandémie de la covid-19. Près de 80% de ses achats sur les 2 premiers mois de campagne sont russes. L’Égypte a acheté 2,2 millions de tonnes de blé russe contre 1,3 millions de tonnes l’an passé à la même date. Début septembre 2019, la France se réjouissait d’avoir déjà vendu du blé aux égyptiens, le scénario 2020 n’est pas le même, la disponibilité et la compétitivité du blé français font défaut.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders