Imprimer
Commentaires
Les céréales en France

La filière céréalière centrale pour l’économie française

Publié le 29/11/2021 - 11:00

La filière céréalière centrale pour l'économie française. ©Olivier/AdobeStock.jpeg

Le 25 novembre 2021, la filière céréalière française, représentée par Intercéréales, tenait son assemblée générale. À cette occasion, l’association a publié la nouvelle édition du livret "Des chiffres et des céréales, l’essentiel de la filière".

Pour rappel, Intercéréales est une association interprofessionnelle représentative de l’ensemble du secteur céréalier. Elle réunit tous les acteurs économiques de la filière: production, collecte, commercialisation et acteurs de la première transformation. L’association est présidée par Jean-François Loiseau

Le saviez-vous? La filière représente 440.000 emplois sur le territoire français. En 2020, 57 millions de tonnes ont été récoltées, 25 millions de tonnes ont été exportées sous forme de grains et 26 millions de tonnes ont été valorisées sur le marché intérieur (alimentation humaine, animale et bioéthanol…).

La filière céréalière française rayonne aussi à l’international, par ses exports. Mais il est bon de rappeler que la France est le 1er producteur de céréales de l’Union européenne et le 6e exportateur mondial de blé tendre. Il est rappelé aussi que la France est le 1er producteur européen d’orge de brasserie et le 1er exportateur mondial. En maïs, la France n’est pas en reste. Même si elle doit en importer, elle reste malgré tout le 2e producteur européen (13,6 millions de tonnes produites en 2020) et le 1er exportateur mondial de semences de maïs.

Après le secteur des boissons (vins et spiritueux notamment), les céréales sont les 2e contributrices de la balance commerciale positive pour l’agroalimentaire.

Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, était invité à conclure les échanges de l’assemblée. L’occasion pour lui de défendre l’ambition de France Relance et France 2030:

4,8 milliards d’euros pour le secteur agricole, c’est inédit ; nous devons montrer que l’on écrit une nouvelle page de l’histoire agricole, il faut être offensif et montrer que l’on est en mouvement.

Il a aussi rappelé les trois objectifs principaux de cette relance: "Premièrement, la compétition. Ce n’est pas un vilain mot, il faut être compétitif sur les coûts et sur la valeur intrinsèque de nos produits. Deuxièmement, aller à la conquête du consommateur. Nous avons un retard énorme sur le sujet de l’éducation à l’alimentation. Pour le consommateur, l’alimentation n’a plus de valeur et c’est un énorme défi." Enfin, il a insisté aussi sur la nécessité d’une co-construction au sein des filières et entre les filières.

Les céréales en chiffres

(Source: Passion Céréales)

1 hectare de blé permet de fabriquer 25.000 baguettes de 250g (5,5 tonnes de farines);

1 ha de blé dur permet de fabriquer 7.700 paquets de pâtes de 500g;

1 ha d’orge permet de produire 35.000 litres de bière;

1 ha de blé tendre permet de fabriquer 900.000 biscuits de type petit-beurre;

1 ha de céréales permet de fabriquer 13 tonnes d’aliments pour les animaux et de produire 4,5 tonnes de viande.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders